Devenez pilote !

Pour devenir pilote, 4 licences existent :

  • LAPL(A) : licence de Pilote d’aéronefs légers Avion / Light Aircraft Pilot License
  • PPL(A) : licence de Pilote Privé Avion / Private Pilot License
  • CPL(A) : licence de Pilote Professionnel Avion / Commercial Pilot License
  • ATPL(A) : licence de Pilote de Ligne Avion / Airline Transport Pilot License

Nous vous présentons ci-dessous les licences LAPL & PPL.

Aptitude physique et mentale : certificat médical de classe 1 ou 2

Privilèges et conditions :

  • exercer sans rémunération les fonctions de commandant de bord (CDB) d’un avion dont la masse est inférieure à 2 tonnes.
  • validité 2 ans + conditions d’expérience récente (voir ci-dessous).
  • emport de 3 passagers maximum (4 personnes à bord maximum).
  • emport de passagers après 10h de vol en tant que CDB, validation par l’Autorité.
  • passerelle vers la licence PPL.

Expérience minimale pour son obtention

  • Total : 30 heures de vol dont au moins :
  • 15 heures de vol en double commande
  • 6 heures de vol en solo supervisé dont au moins 3 h de vol en campagne (navigation) avec un vol de 80 NM comportant un atterrissage complet sur 1 aérodrome différent de l’aérodrome de départ.

Conditions d’expérience récente :

Les titulaires d’une licence LAPL ne peuvent exercer les privilèges de cette licence que s’ils ont réalisé dans les 24 derniers mois :

  • au moins 12 heures de vol en tant que CDB incluant 12 atterrissages et décollages,
  • 1 h de vol avec un FI – Flight Instructor.

Si les pilotes LAPL ne satisfont pas aux exigences précisées ci-dessus, ils devront effectuer :

  • un contrôle de compétences avec un FE – Flight Examiner
  • réaliser des vols, des décollages & atterrissages additionnels en double commande ou en solo supervisé.

PPL avion

Age minimal : 17 ans pour l’obtention de la licence, 16 ans pour le premier vol solo.

Aptitude physique et mentale : certificat médical de classe 1 ou 2

Privilèges et conditions :

  • exercer sans rémunération les fonctions de commandant de bord (CDB)
  • validité 2 ans

Expérience minimale pour obtention

  • Total : 45 heures de vol dont au moins :
  • 25 heures en double commande
  • 10 heures de vol en solo supervisé dont au moins 5 heures de vol en campagne (navigation) avec un vol de 150 NM avec 1 atterrissage complet sur 2 aérodromes différents de l’aérodrome de départ
  • 5 heures peuvent être effectuées sur un simulateur agréé de type BITD.
  • L’expérience acquise en tant que commandant de bord sur d’autres aéronefs – planeurs, hélicoptères – ou avec le brevet de base – titre français – peut être prise en compte dans une limite de 10 % du total réalisé en tant que CDB sur ces aéronefs, avec un maximum fixé à 10 heures.

Prorogation et Renouvellement

La qualification de classe SEP, la plus commune dans notre activité, est valide 24 mois. Les dates de validité sont toujours le dernier jour du mois. 2 termes sont associés à cette notion de validité.

Prorogation : prolongation de la validité avant la date d’expiration de la qualifi cation de classe.

Renouvellement : rétablissement de la validité après la date d’expiration de la qualifi cation de classe.

Pour proroger la qualification de classe SEP sur la licence PPL, il faut dans les 12 mois qui précèdent l’expiration :

  • avoir effectué 12 HdV, dont au moins 6 en CdB,
  • avoir réalisé une heure avec instructeur ou FI
  • avoir exécuté 12 décollages et 12 atterrissages.

On parle alors de prorogation par expérience.

Si vous ne remplissez pas ces conditions, un vol de contrôle doit être réalisé avec un examinateur dans les 3 mois qui précèdent l’expiration.

Si votre qualification SEP, n’est plus valide – date expirée – il faut effectuer un vol de contrôle avec un FE ou examinateur. C’est le renouvellement. A l’issue du vol l’examinateur délivre à nouveau l’aptitude à la qualification SEP… si vous avez les compétences nécessaires.

Examens

La licence LAPL et la licence PPL s’obtiennent après le passage d’un examen théorique et une épreuve pratique en vol avec un examinateur.

L’examen théorique est commun aux licences LAPL et PPL.

  • Il est organisé en 2 épreuves : épreuve commune et épreuve spécifique.
  • Il comporte au total 120 QCM questions à choix multiple et à réponse unique.
  • Vous devez obtenir 75 % de bonnes réponses.
  • Vous disposez d’un délai de 18 mois à partir du 1°passage de l’une des épreuves pour réussir les 2 épreuves.
  • Le nombre de présentations à l’examen est limité à 6 et un maximum de 4 par épreuve.
  • Le certificat d’aptitude théorique est valable 2 ans. Si au bout de 2 ans vous n’avez toujours pas passé l’épreuve pratique, vous devez repasser l’examen théorique.

L’examen pratique LAPL est composé de 5 sections : préparation vol, maniabilité, navigation, atterrissage et procédures d’urgence.

Il est réalisé sous l’autorité d’un examinateur ou FE – Flight Examiner

Si vous échouez à une section, vous ne repasserez que cette section.

Si vous échouez à plus d’une section, vous repassez l’épreuve au complet.

L’examen pratique PPL est composé de 6 sections : préparation vol, maniabilité, navigation, atterrissage, procédures d’urgence et utilisation sur un seul moteur dans le cas où la formation et le test se déroulent sur un avion bimoteur.

On peut passer sa licence PPL sur un bimoteur !

Comme pour la licence LAPL, il est réalisé sous l’autorité d’un examinateur ou FE – Flight Examiner.

Si vous échouez à une section, vous ne repasserez que cette section.

Si vous échouez à plus d’une section, vous repassez l’épreuve au complet.

Source : www.aerogligli.fr/assets/img/resumes/fiche_resume_licences.pdf